A propos des caméras de vidéosurveillance

dsc_0270-2

La municipalité du Poinçonnet a proposé au  dernier Conseil Municipal de lancer une étude pour l’installation de caméras de vidéosurveillance sur les grands axes de la commune dans le cadre d’une réflexion menée avec la Police Nationale et la Ville de Châteauroux.

 Depuis 3 ans, le resserrement des liens avec la Police Nationale, la multiplication des patrouilles et la mise en place de dispositifs comme la Participation citoyenne ont permis de réduire le nombre de cambriolages.

En 2016, cette tendance à la baisse se confirme avec 17 cambriolages ou tentatives de cambriolage sur 9 mois contre 30 l’année précédente.

Au-delà d’une petite polémique sur les chiffres, je note concernant l’installation de caméras que lors des débats budgétaires en Conseil en 2015 comme en 2016, l’opposition s’est montrée particulièrement silencieuse sur ce point : un oubli sans doute !

Cela dit,  nous restons exposés à l’intrusion d’équipes extérieures à l’Agglomération, phénomène qui s’est accentué au cours des 2 dernières années.

Si nous n’avons pas voulu mettre de caméras pour mettre des caméras, ni dépenser de l’argent inutilement pour des emplacements peu pertinents, nous avons le souhait d’être efficace. D’un commun accord avec la Police Nationale et la Ville de Châteauroux, nous pensons que l’installation de caméras sur les grands axes de la commune peut permettre de faciliter le repérage et l’identification de ces équipes extérieures à l’agglomération.

 L’évolution du matériel plus précis à distance devrait faciliter ces identifications et à terme jouer un rôle dissuasif.

Avec nos partenaires, nous continuerons à agir en mettant en place des interventions non pas guidées par des à priori, mais par la recherche d’actions pertinentes, utiles et efficaces.

                                                                                   Le Maire,
                                                                                  Jean Petitprêtre